Texte XHTML Le centre-ville de L’Aigle limité à 30 km/h

Actualités locales Orne

Le centre-ville de L’Aigle limité à 30 km/h

Source : Le réveil normand

Publier le: Jeudi 29 Juin 2017 à 00:58

0 Commentaire

Le dispositif devrait être en place à la rentrée de septembre.

La vitesse fait peur. La municipalité aiglonne reçoit très régulièrement des plaintes concernant les excès récurrents dans diverses rues de la ville et « on nous demande de mettre des ralentisseurs partout », résument Didier Cousin, adjoint au maire, et Jean-Luc Paulhes, conseiller municipal.

 

Pour réduire la vitesse de tous les véhicules, il existe plusieurs méthodes, dont les ralentisseurs et les chicanes. Ces aménagements ne sont pas toujours très efficaces et l’élu en charge du dossier reconnaît que « rue des Tanneurs ils ne donnent pas totalement satisfaction ». Il faut donc imaginer autre chose afin de traiter le problème dans sa globalité.

 

 

Solution radicale

 

Avant même l’accident de la rue du Dr Rouyer où un automobiliste a renversé un piéton, « la municipalité avait travaillé sur le sujet de la sécurité en ville. Cette question s’est notamment posée quand nous avons mis la rue Romain-Darchy en sens unique ».

 

En interdisant cette rue dans le sens montant, la municipalité a logiquement augmenté le trafic dans la rue des Emangeards et les riverains ont fréquemment dit leur exaspération face à ce flux supplémentaire. Même s’il est prévu de surélever quelques passages piétons, en accord avec la Communauté de communes, et de sécuriser davantage le nouveau giratoire du bas de la rue Porte-Rabel, il n’était pas question de traiter les difficultés une à une. La Ville a choisi une solution plus radicale, qui ne fera évidemment pas plaisir à tous.

 

 

Au-delà de l’hypercentre

 

« Dans l’hypercentre et en continuité vers l’ensemble des rues menant aux écoles et collèges, nous avons décidé de limiter la vitesse à 30 km/h. Une signalisation spécifique sera mise en place pour indiquer l’entrée et la sortie de la zone 30, l’objectif étant de faciliter pour les usagers le respect de cette nouvelle limitation de vitesse ».

 

Didier Cousin ajoute que ce dispositif « permettra à la police municipale de verbaliser plus facilement ». Evidemment, si cette limitation de vitesse est instaurée, c’est pour qu’elle soit respectée et des amendes vont tomber.

 

Il faut tout de même dire que ces 30 km/h vont être parfois difficiles à respecter. Ce sera notamment le cas rue du Dr Rouyer et boulevard Vaugeois principalement « pour lequel il existe à la Communauté de communes un projet d’aménagement en réduisant la voie par la création de stationnements », fait savoir Didier Cousin. Un projet très ancien qui doit absolument se concrétiser pour avoir un effet positif sur la vitesse.

 

 

 

Des excès et des amendes
Voici à quoi on s’expose en cas d’infraction.

 


Excès de vitesse inférieur à 20 km/h (avec limitation inférieure ou égale à 50 km/h)
– Amende forfaitaire de 135 euros
– Retrait d’1 point sur permis de conduire
Excès de vitesse inférieur à 20 km/h (avec limitation supérieure à 50 km/h)
– Amende forfaitaire de 68 euros
– Retrait d’1 point sur permis de conduire
Excès de vitesse égal ou supérieur à 20 km/h et inférieur à 30 km/h
– Amende forfaitaire de 135 euros
– Retrait de 2 points sur permis de conduire
Excès de vitesse égal ou supérieur à 30 km/h et inférieur à 40 km/h
– Amende forfaitaire de 135 euros
– Retrait de 3 points sur permis de conduire
– Suspension de 3 ans du permis de conduire
Excès de vitesse égal ou supérieur à 40 km/h et inférieur à 50 km/h
– Amende forfaitaire de 135 euros
– Retrait de 4 points sur permis de conduire
– Suspension de 3 ans du permis de conduire
– Confiscation du véhicule
Excès de vitesse supérieur ou égal à 50 km/h
– Amende forfaitaire de 1 500 euros
– Retrait de 6 points sur permis de conduire
– Suspension de 3 ans du permis de conduire (sans sursis ni « permis blanc »)
– Confiscation obligatoire du véhicule en cas de récidive
Récidive d’excès de vitesse supérieur ou égal à 50 km/h
– Amende forfaitaire de 3 750 euros
– Retrait de 6 points sur permis de conduire
– Suspension de 3 ans du permis de conduire (sans sursis ni « permis blanc »)
– Immobilisation ou confiscation du véhicule – Peine de prison de 3 mois

 

0 Commentaires

Vous devez être connecter pour commenter. Cliquer ici pour vous connecter